La cigarette électronique : source de cancer ?

La vapoteuse, autre terme utilisé pour désigner la cigarette électronique ou e-cigarette est un appareil électronique générant de la vapeur à inhaler en guise de fumée. Son concept repose sur la cigarette conventionnelle, mais elle en diffère toutefois au niveau de sa conception. Si la clope vise à produire de la fumée, la vapoteuse vise à produire de la vapeur.

Les similitudes entre cigarette et cigarette électronique

Dans les années 2000, la cigarette électronique ressemblait, en forme et en taille, à la tige de cigarette que nous avons l’habitude de fumer. Au fil des ans, son design a évolué pour donner naissance à la meilleure box mod 2019. Sur ce modèle, l’e-cigarette a délaissé sa forme longiligne pour se doter d’une batterie rectangulaire sous forme de box. Cette dernière rend le dispositif puis puissant et même les traits de son design ont été améliorés pour en faire un appareil élégant et sophistiqué.

Malgré cette évolution, le principe de base est resté le même à savoir : chauffer la résistance grâce à la batterie puis chauffer le réservoir contenant l’e-liquide grâce à la résistance et engendrer une évaporation de l’e-liquide grâce à la chaleur dégagée de sorte à obtenir la vapeur à inhaler puis à exhaler.

Cela signifie que chaque élément composant le dispositif joue un rôle primordial et que tous ses composants sont indissociables.

Pour ce qui est des similitudes entre vapoteuse et cigarette, on peut affirmer que :

  • Vapeur = fumée : certes, les deux ont des consistances différentes, mais au final, ils remplissent les mêmes missions
  • Drip tip = bout de la cigarette : c’est la partie que l’utilisateur doit mettre dans sa bouche pour recueillir tantôt la vapeur tantôt la fumée
  • Les gestuels des mains restent les mêmes, car l’utilisateur devra tenir le dispositif entre ses mains et l’emmener à sa bouche pour aspirer la vapeur/fumée avant de la rejeter dans l’air

Le concept est alors le même, mais ils fonctionnent différemment. Alors que la cigarette électronique est dotée d’un bouton ON/OFF pour l’enclencher ou l’éteindre, la cigarette traditionnelle a besoin d’une combustion, et donc de feu, pour être allumée et générer la production de fumée.

Cette différence est très importante, car elle crée un énorme gouffre entre les deux produits en termes d’effets sur la santé.

Cigarette et e-cigarette : leurs effets sur la santé

La cigarette est considérée comme une addiction meurtrière que l’on peut toutefois éviter. Elle tue, chaque année, des millions de personnes à travers le monde, donne naissance à de nouveaux accros et multiplie le nombre de personnes souffrant de cancers, essentiellement d’un cancer des poumons. Il est effectivement avéré que la clope endommage les voies respiratoires, mais pas que. Elle détruit également les cellules cardiaques, le monoxyde de carbone qu’elle produit influe négativement sur notre cerveau, elle altère nos sens dont le goût et l’odorat, … Autrement dit, la cigarette est hautement néfaste et cela, tout le monde le sait même les grands fumeurs qui n’arrivent pas à en décrocher.

Heureusement, l’e-cigarette vient à leur salut, car elle leur donne une alternative plus saine pour enfin sortir du monde du tabac. Grâce à son utilisation, les fumeurs peuvent effectivement réussir facilement leur sevrage tabagique et ainsi s’éloigner de tous les maux que la cigarette peut engendrer. Il va de soi que chez un ancien grand fumeur, les voies respiratoires sont déjà endommagés ainsi que les cellules cardiaques, mais en arrêtant cette addiction, ils en réduisent les risques et prolongent leur espérance de vie.

L’absence de combustion chez la cigarette électronique est son principal point fort par rapport à la clope traditionnelle. Chez cette dernière, c’est effectivement la combustion qui favorise la production de goudron, d’acétone, de monoxyde de carbone et de particules fines. Comme l’e-cigarette ne nécessite pas de combustion, elle ne produit pas ces substances cancérogènes et toxiques à condition de ne pas dépasser une température seuil de 60°C.

Ainsi, même si certaines études ont établi un lien entre la vapoteuse et certaines formes de cancers, les risques peuvent être évités. Pour ce faire, il suffit de :

  • programmer la box mod pour qu’elle se limite à une température douce
  • espacer ses séances de vapotage
  • se limiter à des hits peu intenses
  • ne pas utiliser des e-liquides contenant des éléments toxiques

Aussi, si la cigarette électronique est bénéfique pour les anciens fumeurs, elle ne l’est pas pour les personnes qui n’ont jamais fumé auparavant. En effet, sur un organisme sain, la cigarette électronique a tendance à engendrer des effets néfastes comme changer l’ADN, altérer le cerveau chez les fœtus, accroître les risques d’infarctus, endommager les voies respiratoires, … sans compter les effets secondaires qu’on lui reproche depuis quelques temps.

De nombreux vapoteurs ont effectivement découvert qu’à force de vapoter régulièrement, ils finissent par souffrir de déshydratation, d’irritation au niveau de la gorge, de vertiges et étourdissements, de nausées, … Des effets que l’on rattache aujourd’hui aux composants de l’e-liquide dont le glycérol et la nicotine.

 

Laisser un commentaire